La citoyenneté pour tous

Il aura fallu la lecture de deux textes d’opinion en fin de semaine dernière pour que je me remette au clavier après une traversée du désert de plus d’un an sur mon blogue.  L’année qui a passé n’a pourtant pas été pauvre en sujets vifs et pertinents en éducation : bien au contraire !  Il faut croire que l’action a pris le pas sur la réflexion dans ma vie professionnelle ces derniers mois.  Je ne m’en plains pas.  Les livrables ont été nombreux, comme on dit, et ma réflexion s’est portée ailleurs.

Revenons aux textes. Tout d’abord, Marc-André Girard, signe un article dans La Presse+ où il dénonce sur un ton calme que je lui connais peu Le grand malaise technologique en éducation en lien avec l’enseignement au secondaire.  D’autre part, Normand Baillargeon soumet un Plaidoyer pour la culture scientifique pour les étudiants du cégep dans Le Devoir de ce samedi 31 août.  Le lien entre les deux textes ? Aucun, sinon qu’ils abordent des lacunes en éducation. Girard s’en prend à l’idéalisation du passé qui freine le déploiement d’approches numériques modernes et réfléchies en éducation; alors que Baillargeon met en garde les pédagogues contre les mirages de la nouveauté qui ne mettent pas l’éducation à l’abri de dérives possibles.  Question de regard !

Pixabay-Man

Il m’apparait que ces deux textes se font échos comme si les auteurs s’étaient interpellés. Or, cela m’étonnerait grandement.  Au moment où l’éducation est un sujet d’actualité, il semble plutôt normal d’invoquer un phénomène de synchronicité, telle que la définissait Carl Jung. Selon ce psychiatre suisse « la synchronicité est l’occurrence simultanée d’au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l’association prend un sens pour la personne qui les perçoit.»

À ceux qui s’objectent à l’évènement du numérique en éducation dont fait mention Girard, j’ai répondu sur Twitter par une obligation de préparer les élèves à une révolution sociale insoupçonnée qui bouleversera nos rapports au savoir. Pris dans une telle perspective, l’École ne peut se permettre de sacrifier une génération en « attendant de voir ».

 

 

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut se lancer tout de go dans cette aventure.  Il existe maintenant des études et des recherches qui démontrent la valeur ajoutée du numérique en éducation qui vont bien au-delà de la simple motivation des élèves comme certains aiment bien les réduire.  Comment justifier que des comités scientifiques aient alors contribué à la rédaction du Cadre de référence de la compétence numérique non seulement au Québec, mais aussi ailleurs, comme en France, où on le nommera le Cadre de référence des compétences numériques (CRCN) ou de l’UNESCO qui a tenu une réflexion sous le thème « des compétences pour un monde connecté» dans le cadre de la semaine de l’apprentissage mobile en mars 2018 à Paris.

Force est de constater que le numérique interpelle tous les secteurs de l’activité, notamment celui de l’éducation et que son influence ira sans cesse grandissant.  C’est pour cela que Normand Baillargeon rêve d’un Commission Parent 2.0 qui permettrait de repenser le système scolaire québécois en général, mais celui du cégep en particulier.

Il réclame une formation qui doterait les étudiants d’une culture scientifique qu’il dit «indispensable à la construction de l’autonomie et à l’exercice d’une pleine citoyenneté ». Cette culture les doterait de bases en science fondamentale et en philosophie des sciences.  Ainsi, mieux équipés à discerner le vrai du faux, à comprendre la nature des expériences, à développer un sens critique, ces étudiants seraient à même de développer une culture du doute raisonnable, du sens critique.

Que nous les appelions les compétences du 21esiècle ou les compétences globales; il ne fait nul doute que la mission de l’école est de former des citoyens conscients, critiques et engagés, et ce, d’autant plus en cette époque où le numérique s’inscrit dans la vie de tous.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s